Formation Sauveteur secouriste du travail (SST)
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Formez vos équipes aux secours pour respecter vos obligations

Formez vos équipes aux secours pour respecter vos obligations


Pour répondre à l’obligation de formation en matière de santé et sécurité au travail, il est important que les entreprises mettent en place un plan d’actions, qui comprend notamment la formation Sauveteur secouriste du travail (SST) de certains de leurs collaborateurs.

Les employeurs sont soumis à des obligations en matière de santé et de sécurité de leurs salariés. Ces obligations concernent l'incendie et l’évacuation, le risque électrique, la prévention des risques, ainsi que les premiers secours.

L'article R4224‑15 du Code du travail stipule qu'en matière de secourisme, l’employeur est tenu d’organiser un dispositif permettant de donner les soins d’urgences aux salariés accidentés. Il est donc de la responsabilité de l’entreprise qu'une partie de ses collaborateurs soient formés pour porter secours à une victime et pour utiliser un défibrillateur cardiaque.

En proposant à ses salariés de suivre une formation de Sauveteur secouriste du travail (SST), l'entreprise bénéficie d'un triple avantage :

  • elle respecte ses obligations légales
  • elle garantit une réaction immédiate en cas d'urgence
  • elle réduit le risque vital et l'impact des accidents

Apprentissage des premiers gestes de secours

Lors de la formation, les collaborateurs apprennent à réagir rapidement et efficacement en cas d'accident, en attendant l’arrivée des services d'urgence.

Grâce à des mises en situation réelle et des exercices avec du matériel spécifique, ils acquièrent les premiers gestes :

  • examen de la victime et alerte
  • réanimation cardio-pulmonaire
  • utilisation d'un défibrillateur

La réussite aux évaluations permet d’obtenir le certificat de sauveteur secouriste du travail, valable 24 mois au niveau national.

La prévention avant tout

La formation SST est un programme pédagogique normé, établi par l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). En plus des gestes de premiers secours, elle met l'accent sur la prévention. En effet, être sauveteur du travail signifie également tout mettre en œuvre pour éviter qu’un incident ne survienne. La formation de 14 heures débute par 4 heures de prévention, avec des scénarios mettant en évidence les éléments conduisant à l’accident.

Se faire accompagner par un professionnel de sécurité

Pour mettre en place un plan d'actions en matière de santé et de sécurité dans son entreprise, encore faut-il connaître les obligations et les formations les plus pertinentes. Le mieux est donc de faire appel à une entreprise spécialisée dans la sécurité pour bénéficier de conseils adaptés. Cette dernière s'entretiendra dans un premier temps avec le responsable de l'entreprise, puis effectuera une visite du site.

Si tous les secteurs sont concernés (entreprises privées, secteur public...), certains sont plus à risques que d'autres. Une société comprenant une plate-forme logistique ou des postes de soudure, par exemple, demandera un examen plus approfondi des risques encourus.

La société de sécurité privée effectuera une « photographie » géographique du site afin de recommander un nombre d'intervenants idéal. En fonction de la répartition des bâtiments, du nombre d'employés et des absences à anticiper (congés, maladie, déplacements...), il est généralement recommandé de prévoir un intervenant pour neuf à dix personnes.

Élaborer un plan d'actions

Pour mener à bien la mise en conformité de l'entreprise, le prestataire proposera un plan d’actions sur une année, qui comprendra un nombre défini de formations. Certaines sociétés auront besoin d'aller au-delà de la formation SST car elles sont exposées à des risques industriels plus lourds (entreprises Seveso, Hauts Risques Industriels...) ou emploient un grand nombre de salariés.

Leurs collaborateurs pourront alors suivre une formation de Premiers secours en équipe (PSE) pour acquérir les techniques d’assistance réalisées à plusieurs, comme le portage de victimes ou encore la prise en charge avec oxygène.

Maintien des compétences

Il ne suffit pas de suivre une formation pour être efficace. Il faut penser à réviser régulièrement ses acquis pour que les performances restent à jour.

Si les personnes certifiées ne pratiquent pas les gestes et les réflexes à mettre en œuvre, elles risquent de les oublier.

L'INRS préconise une mise à niveau des compétences SST tous les 24 mois, de date à date. La formation de "maintien et actualisation des compétences STT" (MAC SST) est organisé sur une durée de 7 heures, avec une nouvelle évaluation des compétences du salarié.

Sources : legifrance.gouv.fr, atousante.com, business.lesechos.fr, inrs.fr, formation.securitas.fr

Plus d'information


Vous souhaitez en savoir plus sur les formations SST ?

Nous contacter

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.